SFA qu'un solidifiant

BL SFA

Influence de l’application du produit BL  SFA sur un support minéral,
pierres naturelles ou support poreux lors d’une restauration.

Partie 1: Déroulement des travaux  
Eliminer le vieux crépi sans adhérence.
Gratter les matériaux meubles des joints sur une profondeur d’environ 2 cm.
Asperger à saturation le mur et les espaces de joint et ceci au-moins 50 cm au-dessus de la ligne d’humidité ou zone à problème.
Le produit peut être appliqué sur des murs légèrement humides.
Laisser réagir le produit SFA pendant 4jours.

La suite des travaux dépendra de l’utilisation future des locaux :  
Variante 1 :
Les moellons restent apparents Remise en place de joints  

Variante 2 : Pour des raisons d’esthétique le mur doit être crépi
Mise en place d’un crépi sur toute la surface en une ou plusieurs couches  

Variante 3 : Le local doit être mieux isolé
Mise en place d’un crépi d’accrochage sur toute la surface suivi d’un crépi poreux en une ou plusieurs couches selon l’amélioration de la valeur K souhait.

Partie 2: Description des réactions du produit SFA  

SFA contient trois composants.  
a)     l’alcool
En raison de la taille microscopique de ses molécules, l’alcool permet de dessécher le support non seulement en surface mais aussi en profondeur de 15 mm environ. En pénétrant dans le support il entraîne les 2 autres composants : acide silicique (silicate d’éther) et silane.  

b)     l’acide silicique
L’apport d’acide silicique dans le support a un effet consolidant et durcisseur. 

c)      le silane
Il créée une barrière à l’humidité quand elle est sous forme de goutte d’eau mécanique et empêche la pénétration de l’eau de surface dans le support. Le support ainsi traité devient légèrement hydrophobe.   L’humidité en profondeur sous forme d’eau contient des sels dissous.   L’eau dans sa forme mécanique ne peut remonter en surface, empêchée par la barrière de silane. Les sels dissous dans cette eau ne peuvent pas migrer en surface et ne provoqueront plus de désordres dans les capillaires.   Les capillaires de surface desséchés contiennent de l’air, il s’est créé par le traitement une zone isolante d’environ 15 mm.  

Lors de différences importantes de températures entre la surface et l’intérieur du support, l’humidité peut traverser la zone traitée et évite la création de pression qui provoquerait un phénomène de délitement.  
En empêchant l’humidité de remonter en surface on évite un appel de la progression de l’humidité dans les capillaires de surface.Il s’en suit naturellement la création d’une colonne d’eau à l’intérieur du support. La hauteur de cette colonne d’eau est limitée par le phénomène de la loi des fluides en relation avec la pression atmosphérique. Cela explique pourquoi il est important de traiter le support sur une ligne supérieur d’au moins 50 cm à la ligne d’humidité ou désordre sur une façade. 

L‘action combinée des 3 composants de BL SFA correspond à celle d’un crépi poreux. 
L’application de BL SFA n’empêche aucunement le ragréage qui peut être appliqué après avoir respecté un temps de réaction de 4 jours.   Pour des raisons de taille de la molécule d’alcool, SFA dessèche la surface sur une profondeur d’environ 15 mm.   L’alcool est porteur des autres éléments actif du mélange et permet une pénétration du support comme l’acide silicique (silicate d’éther) et le silane.   L’apport de l’acide silique dans le support à un effet consolidant et durcisseur.   L’élément silane crée une barrière en surface et en profondeur contre les gouttes d’eau à l’état liquide.   L’humidité en profondeur sous forme d’eau à l ‘état liquide contient des sels dissous qui ne peuvent plus migrer en surface et ne se transforme plus en vapeur d’eau. En plus l’effet du silane empêche la pénétration de l’eau de surface dans le support.

Lors de différences importantes de température entre la surface et l’intérieur du support, la diffusion de vapeur d’eau n’est pas empêchée par le traitement et évite des pressions de vapeur d’eau qui provoquerait des phénomènes de délitement. Ce phénomène est plutôt rare car les capillaires de surface ainsi desséchés sont remplis d’air et nous nous trouvons en présence d’une couche de 15mm isolante.   La surface ainsi traitée évite la « demande » d’humidité en surface. Il s’en suit une création d’une colonne d’eau à l’intérieur du support qui est limité par la loi des fluides en relation de la pression atmosphérique. C’est pourquoi le traitement au BL SFA doit être supérieur d’environ 50 cm par rapport à la ligne supérieur d’humidité ou la ligne supérieure du désordre sur une façade.   L’image de la surface ainsi traitée avec BL SFA correspond aux caractéristiques d’un crépi poreux.